Ville de la Madeleine

Les tribunes du mois de septembre 2020

AU REVOIR COLONEL

Un grand serviteur de La Madeleine nous a quittés en juillet. Ancien Colonel de l’armée de terre, Jean-Charles CARPENTIER fut adjoint au Maire délégué à l’enseignement et à la prévention de la délinquance entre 1995 et 2001. A ce titre, on lui doit notamment la création du Point Information Jeunesse (PIJ) qui demeure toujours une source de repères pour les adolescents. Très engagé aussi dans le monde associatif, Jean-Charles CARPENTIER fut président de l’Orchestre d’Harmonie et vice-président de l’ACoLJAQ. Jean-Charles laissera le souvenir d’un homme entier, simple et attachant, connu et apprécié pour son empathie naturelle.

ANTICIPATION (1)

La Plan Canicule madeleinois, mis en place en 2019, a, cette année encore, fait la preuve de son utilité et de son efficacité. Ce Plan prévoit le déclenchement successif de niveaux d’alertes pour renforcer la vigilance et l’assistance aux Madeleinoises et aux Madeleinois identifiés comme pouvant se trouver en situation de difficulté : personnes âgées, dépendantes, handicapées, enfants en bas âges… Pas de vacances pour la solidarité dans la chaleur de l’été.

ANTICIPATION (2)

Les chaleurs extrêmes entrainent aussi régulièrement une augmentation de la pollution aux particules fines. La poursuite de l’application du plan communal de lutte contre cette pollution, dont les mesures réalistes et concrètes s’inscrivent dans la nécessaire transition écologique et le sevrage progressif et raisonné de l’utilisation de la voiture, illustre une nouvelle fois la capacité d’anticipation de la Municipalité.

ANTICIPATION (3)

À l’été 2019, La Madeleine faisait figure de pionnière en prenant un arrêté municipal interdisant la vente du protoxyde d’azote aux mineurs, et sa consommation en différents lieux de la commune. Suivie depuis par de nombreuses communes engagées dans la lutte contre cette drogue qui ne dit pas son nom, la Ville a reconduit son arrêté municipal en l’accompagnant d’une campagne de prévention et d’information à destination des jeunes et de leurs parents. L’anticipation de ce fléau de santé publique passe aussi par la pédagogie pour ne pas passer du rire au drame…

PRENDRE SOIN ENSEMBLE DE LA VILLE

Telle est l’ambition des chantiers de réparation/mobilisation citoyenne qui ont vu leur première édition cet été. Parce que la beauté et l’entretien de notre ville concernent l’ensemble de ses habitants, la participation aux « chantiers citoyens » est une manière concrète de prendre part ensemble à l’amélioration du cadre de vie envisagé comme un bien commun et partagé. Fort de ce premier succès, d’autres chantiers seront organisés à la rentrée.

DE L’UTILITÉ DE L’OUTILLOTHEQUE

Le début de l’été a aussi vu le lancement de l’expérimentation de l’outillothèque municipale sur le site de la future Zone d’Activités Solidaires (ZAS). Emprunter un taille-haie, une perceuse, une visseuse, c’est aujourd’hui possible à La Madeleine. Avec ce nouveau service proposé gratuitement par la Municipalité aux habitants, c’est l’économie du partage et du réemploi qui trouve déjà à s’épanouir sur notre commune. En attendant la future ZAS…

DE GAULLE A L’HONNEUR

En cette année marquée par plusieurs dates anniversaires symboliques autour de la personne du Général de Gaulle, la municipalité a tenu à saluer à sa manière la mémoire du grand homme d’Etat qu’il fut. La fresque retraçant son parcours de vie, déjà exposée en 1990, a ainsi été réinstallée en entrée de ville, rue … du Général de Gaulle, et des reproductions d’affiches d’époque sont venues fleurir sur les panneaux d’expression libre. D’autres initiatives municipales mailleront cette « année de Gaulle ».

Bonne rentrée à toutes et à tous !

« La Madeleine que nous aimons »
Groupe des élus de la Majorité Municipale

Grâce à notre résultat électoral, notre groupe Agir pour l'Avenir a fait son entrée au conseil de la Métropole Européenne de Lille et notre élue a rejoint le groupe écologiste et citoyen MECS (Métropole Ecologiste Citoyenne et Solidaire). Instance décisionnelle d'importance qui régit et réglemente maints aspects de notre vie quotidienne (transports, eau, déchets, urbanisme, etc.) la MEL et ses 95 communes s’est caractérisée sur le précédent mandat par l'absence de vision collective où chacun se limite aux frontières de sa ville. En effet, le mode de suffrage indirect du conseil de la MEL ne permet pas aux citoyens de voter pour un projet de territoire à l'échelle métropolitaine pas plus qu'il n'incite les maires qui siègent à en avoir un.

Au terme d'une élection sans éclat ni surprise, le nouveau conseil s'est donc installé. On prend les mêmes et on recommence. Espérons que la dynamique électorale constatée autour des enjeux écologiques amènera les conseillers à la construction d’un projet ambitieux et partagé face aux défis environnementaux. Il est plus qu’urgent !

Parmi les vice-présidents, Sébastien Leprêtre est nommé à la mobilité. Dans le contexte qui est aujourd’hui le nôtre avec les évènements climatiques et sanitaires, une politique ambitieuse sur les transports et toutes les formes de mobilité doit être un engagement fort de la MEL : gratuité par étapes des transports Ilevia, itinéraires piétons arborés et pistes cyclables protégées, réseau de tramway efficace, respect des espaces partagés et poursuite des aménagements de crise lié au Coronavirus, etc. Nous avons défendu cela dans notre programme, nous y veillerons à la Madeleine comme à la MEL.

Au fait, le 1er août dernier l'augmentation des tarifs des transports urbains a été actée. Nous y voyons là un premier sujet sur lequel travailler. Fidèles à notre programme, nous continuons de défendre un réseau de transport accessible, efficace, écologique et bientôt gratuit.

Notre métropole devra savoir être plus collective, innovante et s’engager plus fortement pour l’environnement. Cela concerne notre santé, notre qualité de vie, notre avenir. Il est plus qu’urgent !

« Agir pour l’avenir »